sardine

sardine

sardine [ sardin ] n. f.
• 1380; sordine XIIe; a. provenç. sardina (v. 1080); lat. sardina, gr. sardênê, sardinê « poisson de Sardaigne »
1Petit poisson (clupéidés), très abondant dans la Méditerranée et l'océan Atlantique. Banc de sardines. Pêche à la sardine. Une friture de sardines (sardines fraîches). Grosse sardine. pilchard. Sardines en conserve. Sardines à l'huile; boîte de sardines.
Loc. fam. Être serrés comme des sardines (en boîte),très serrés, dans un endroit comble (cf. Serrés comme des harengs).
2(1817; par anal. de forme) Arg. milit. Galon de caporal, de brigadier ou de sous-officier.
Fam. Piquet de tente de camping.

sardine nom féminin (latin sardina, poisson de Sardaigne) Poisson (clupéidé) voisin du hareng et de l'alose, migrant en bancs serrés, objet d'une pêche intensive en vue de la consommation à l'état frais ou en conserve. Argot militaire. Galon de caporal, de brigadier ou de sous-officier. ● sardine (expressions) nom féminin (latin sardina, poisson de Sardaigne) Familier. Être serrés comme des sardines, très serrés, dans un endroit comble.

sardine
n. f.
d1./d Poisson clupéiforme pélagique des eaux tempérées, long d'une vingtaine de centimètres, au ventre argenté, au dos bleu-vert, qui se déplace par bancs et qui fait l'objet d'une pêche intensive. Sardines fraîches. Sardines à l'huile, en boîte.
d2./d (Québec) Sardine (canadienne): nom donné au hareng de petite taille (Clupea harengus) des côtes de l'Atlantique.
d3./d (Afr. subsah.) Sardinelle de grande taille.

⇒SARDINE, subst. fém.
A. — 1. ICHTYOL. Petit poisson de la famille des Clupéidés, très abondant dans les mers d'Europe, au corps en forme de fuseau recouvert d'écailles lisses, argentées, qui vit en bancs et dont la chair est estimée. Banc de sardines; pêche à la sardine; sardine bretonne, portugaise; sardine de Royan, de Marseille; sardine de dérive; grande sardine (synon. pilchard). Une gamine de treize ans, chargée de deux longs paniers de sardines frétillantes aux bras (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 146). En empl. coll. Les côtes nord et sud (...) sont jalonnées de petits ports actifs parmi lesquels se distinguent Douarnenez pour la sardine et Concarneau pour le thon (Industr. conserves, 1950, p. 21):
Les fortifications du vieux Concarneau (un mur crénelé avec deux tours et un pont-levis) s'étendent par derrière. Je vois tout le quai en enfilade, et les petits bateaux qui pêchent la sardine. Tantôt, j'ai passé une heure à les regarder rentrer, puis j'ai fait un somme sur mon lit.
FLAUB., Corresp., 1875, p. 263.
GASTR., INDUSTR. ALIM. Conserve, conserverie de sardines; industrie de la (des) sardine(s); boîte de sardines; sardines confites, farcies, fraîches, frites, grillées, salées; sardines à l'huile, à la tomate, à la portugaise, à l'italienne, à la provençale; beurre de sardines. Les sardines sont étêtées et éviscérées à la main puis salées, lavées et disposées sur des grils de fil métallique étamé (Industr. conserves, 1950, p. 20). Ces galeries doivent avoir été créées pour servir d'abri aux touristes comme nous, qui font cuire des sardines sur des grils à charbon de bois et se délectent de vin rosé au milieu d'un peuple de primitifs (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 229).
Gén. péj. ou p. plaisant. [En apostrophe, pour désigner une pers. mince et de petite taille] Le Capitaine: Antoine! Antoine! mais où es-tu donc, sardine de malheur? Le mousse: Me voilà, capitaine (DUMAS père, Chasse au chastre, 1850, II, 3e tabl., 1, p. 203). On voit bien que t'es pas du pays, espèce de sardine de la Sardaigne! (CLAUDEL, Soulier, 1929, 4e journée, 1, p. 849).
2. P. compar.
a) Être serrés (pressés) comme des sardines (en boîte). Être entassés dans un espace restreint sans jouir d'aucune liberté de mouvements. Synon. être serrés comme des harengs (v. hareng). Je prends le métro j'y suis tout pressé comme en caque hareng et sardine en boîte (QUENEAU, Si tu t'imagines, Petite suite, 1952, p. 335).
b) En banc de sardines. En foule compacte et dense. [Deux cavaliers et une dame déguisée] prennent les deux côtés de la Maja: tous trois disparaissent, en se déhanchant, suivis de quelque trente curieux en banc de sardines (TOULET, Nane, 1905, p. 161).
3. P. métaph. ou au fig. [Pour désigner des pers.] Ce divan-omnibus fait à souhait pour entasser quantité de sardines humaines (MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 66). [Pour désigner des choses] Boîte à sardines. Voiture exiguë et inconfortable. Ça ne doit pas beaucoup vous développer les méninges de conduire comme ça tous les jours cette espèce de boîte à sardines cahotante (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 72).
B. — P. anal. (de couleur ou de forme)
1. a) Arg. milit. Galon cousu sur la manche d'un sous-officier et dont la couleur varie avec le grade. Plus intelligent, moins illettré que la plupart des lourdauds à pantalon rouge, il avait gagné au bout de la première année de service ses galons de caporal; au bout de la deuxième, sa sardine de sergent (COPPÉE, Contes rap., 1889, p. 23). Des sous-officiers (...) à qui leur « sardine » avait généralement valu les meilleurs emplois des kommandos (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 260).
Sardine blanche. Galon de gendarme. Deux gendarmes, un beau dimanche, Chevauchaient le long d'un sentier; L'un portait la sardine blanche, L'autre, le jaune baudrier (NADAUD, Chansons, 1870, p. 191).
Arroser la sardine. Payer une tournée pour fêter sa promotion (d'apr. FRANCE 1907).
b) Pop., vieilli. Doigt de la main. Serrer les cinq sardines. Serrer la main. (Ds RIGAUD, Dict. jargon paris., 1878, p. 307).
2. LOISIRS (camping). Petit piquet de métal ou de plastique recourbé à une extrémité et servant à fixer la toile de tente au sol. Nous vous offrons un choix de piquets pour tous terrains et tous usages. De la petite sardine — dural pour monter la tente ultra légère (...) jusqu'à la cornière très épaisse (Au Vieux campeur, été 1981, p. 301).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1380 sardine (ROQUES t. 2, 10826); 1952 (QUENEAU, loc. cit.); 2. 1817 « galons de caporal, brigadier, sous-officier » (MERLE et BRAZIER, Préville et Taconnet, p. 19 ds QUEM. DDL t. 19); 3. 1878 « doigts de la main » (RIGAUD, loc. cit.). Empr. au lat. sardina « sardine », dér. de sarda « sardine, poisson abondant sur les côtes de Sardaigne ». Fréq. abs. littér.:123.
DÉR. 1. Sardinelle, subst. fém. Petite sardine de la Méditerranée et des mers tropicales ne dépassant pas huit centimètres. Synon. allache. La nourriture collectée consiste essentiellement en zooplancton, mais certaines sardinelles des mers tropicales peuvent vivre directement aux dépens du phytoplancton (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p. 43). []. 1re attest. 1904 (Nouv. Lar. ill.); dimin. de sardine, suff. -elle. 2. Sardinerie, subst. fém. Usine de préparation et de conservation des sardines. Synon. conserverie (de sardines). Combien il y en avait là-bas, des veuves, jeunes et vieilles (...) et qui s'en allaient, dès le petit jour (...) gagner leur pain (...) en travaillant, dans l'odeur nauséabonde de l'huile chaude, aux sardineries (COPPÉE, Contes rap., 1889, p. 86. []. Att. ds Ac. 1935). 1re attest. 1870 (LITTRÉ); de sardine, suff. -erie.
BBG. — NYROP (Kr.). Ling. et hist. des mœurs. Paris, 1934, pp. 261-269. — QUEM. DDL t. 10, 17, 28.

sardine [saʀdin] n. f.
ÉTYM. 1830; sordine, XIIe; anc. provençal sardina, v. 1080; lat. sardina, grec sardênê, sardinê « (poisson) de Sardaigne ».
A
1 Petit poisson (Clupéidés), très abondant dans nos mers. || Banc de sardines. || Rogue utilisée comme appât dans la pêche à la sardine. || Pêche à la sardine, au lamparo, au filet tournant ( Bolinche), ou sardinal. || Sardine de dérive (grosse sardine adulte); sardine d'été (plus petite). || Sardines fraîches (le « sans sel »), salées, en conserve (à l'huile, à la tomate). || Les royans (sardines de Royan), nom commercial des sardines salées. || Boîte de sardines. || Sardines fraîches. || Sardines grillées. — ☑ Loc. Être serrés comme des sardines (ou comme des sardines en boîte), très serrés, entassés dans un endroit comble.
1 C'était toujours par la saline qu'il terminait son inspection; les caisses de harengs saurs, les sardines de Nantes sur des lits de feuilles (…)
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 196.
Collectif :
2 D'une flottille de pêche qui chassait la sardine, il tirait une flotte viking, la chargeait des dépouilles de la France et de quelques belles captives arrachées aux douceurs de la Loire.
Maurice Bedel, Jérôme 60° latitude Nord, p. 13.
2 Franç. d'Afrique. Poisson de taille moyenne ou de petite taille. Se dit notamment de poissons d'eau douce, clupéidés ( Sardinelle) ou d'eau salée (Characidæ, Pellonulæ…).
tableau Noms de poissons.
B Par anal. de forme.
1 (1817, in D. D. L.). Fam. Galon de caporal, de brigadier, de sous-officier.
2 (1878). Vx. || Les sardines : les doigts de la main.
3 Piquet de tente (d'abord, piquet en tôle emboutie, de forme fuselée évoquant une sardine; puis, piquet, quel qu'il soit).
DÉR. Sardinelle, sardinerie, sardinier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sardine — Sardine …   Deutsch Wörterbuch

  • Sardine — (Sardina pilchardus) Systematik Unterkohorte: Clupeomorpha Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • Sardine — Sar dine (? or ?; 277), n. [F. sardine (cf. Sp. sardina, sarda, It. sardina, sardella), L. sardina, sarda; cf. Gr. ?, ?; so called from the island of Sardinia, Gr. ?.] (Zo[ o]l.) Any one of several small species of herring which are commonly… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Sardine v — (or just Sardine) was an Australian post punk band, formed by Ian Rilen (ex X , Rose Tattoo) and Stephanie Rilen (aka Stephanie Russell Falconer) APRA Works search: http://www.apra.com.au/cms/worksearch/worksearch.srvlt?action=workSearch] in… …   Wikipedia

  • Sardine — Sf std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus it. sardina, dieses zu l. sarda Hering . Dazu das Diminutivum Sardelle.    Ebenso nndl. sardine, ne. sardine, nfrz. sardine, nschw. sardin, nisl. sardína. italienisch l …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • sardine — SARDINE. s. f. Petit poisson de mer qui ressemble au hareng, & qui est un peu plus petit. Petite sardine, grosse sardine. sardine de Royan. la pesche des sardines …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sardine — sardine1 [sär dēn′] n. pl. sardines or sardine [ME sardeyne < MFr sardine < L sardina < sarda, kind of fish, prob. < Gr Sardō, SARDINIA] any of various small ocean fishes preserved in tightly packed cans for eating, as a pilchard… …   English World dictionary

  • sardine — early 15c., from L. sardina, from Gk. sardine, sardinos, often said to be from Sardo Sardinia (see SARDINIA (Cf. Sardinia)), the Mediterranean island, near which the fish were probably caught and from which they were exported. But Cf. Klein: It… …   Etymology dictionary

  • Sardine — Sardine: Der seit dem Ende des 15. Jh.s bezeugte Name des 12 bis 25 cm langen Heringsfisches (spätmhd. sardien, frühnhd. Sardinlin) ist aus spätlat. it. sardina entlehnt (zu lat. sarda »Hering; Sardelle«). Die weitere Herkunft des Wortes ist… …   Das Herkunftswörterbuch

  • sardine — Sardine, {{o=Sardiue}} Espece de poisson de mer, Trichia, trichiae, et Trichis trichidis, Sarde vocatur, si maior: Sardine, si minor …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”